Grève dans les crèches municipales

C'est sans grand étonnement que nous apprenons la grève du personnel municipal des crèches de Bordeaux et que nous leurs apportons tout notre soutien.

Tout d'abord parce qu'une alerte a été faire auprès de la mairie depuis le mois de janvier. Mais aussi parce que je dénonce cette politique depuis 2008, tout en alertant le maire sur les dérives engendrées par sa famille politique qui vise à l'assassinat du service public de la petite enfance.

En effet la mairie a fait sienne le décret de Madame Morano permettant de faire baisser le taux d’encadrement dans les crèches et le nombre de personnels qualifiés, permettant un réel surbooking pour les bébés et répondant ainsi aux demandes de rentabilisation des entreprises de crèches.

Une politique le service de la petite enfance comme un service lucratif depuis la validation de l insertion de ce champs en 2010, dans la directive européenne service,'pour laquelle ma famille politique s'est érigée alors que cette décision avait été prise sans concertation.

J'ai alerté le maire de Bordeaux sur les dérives et risques engendrés par ce type de fonctionnement, l’épuisement des salariés qui cherchent à maintenir une qualité d’accueil optimale malgré l'augmentation de charge de travail, et le risque d'accident accru par cet épuisement.

La politique mise en place aujourd’hui, de non remplacement des arrêts maladies, de surbooking des places, du turn-over et des remplaçants sur plusieurs établissements, engendre des conditions de travail inacceptables et dangereuses. 

Dangereuses par les risques encourus par les professionnels se sur adaptant aux manques de moyens (éléments soulignés dans le dernier rapport de la Cour des Comptes).

Mais aussi inacceptables pour les bébés bordelais accueillis, qui doivent s’adapter à de multiples référents dans la même année alors que cet âge a besoin de stabilité dans ses adultes de référence pour se construire face à la séparation parentale. 

Pour ma part, je milite pour un service de la petite enfance portant une égalité des chances futures et non un simple lieu de garde, un véritable lieu de sociabilisation, de primo apprentissage ne méritant pas d’être sacrifié à des fins de marchandisation. Un service demandant la présence de professionnels qualifiés, disponibles pour toutes ces missions fondamentales.

La gestion du personnel de la petite enfance par la mairie de Bordeaux me fait craindre une grande braderie des crèches municipales au profit des opérateurs privés.

Emmanuelle AJON 

Conseillère régionale d'Aquitaine 

Conseillère municipale de Bordeaux

www.emmanuelle-ajon.fr

Projection Débat Michèle Delaunay à l'UTOPIA

FEDERATION DE LA GIRONDE           www.ps33.fr     

AUX MILITANTS BORDELAIS

Cher(e) camarade,

Tu trouveras ci-joint un communiqué relatif à une projection débat en présence de Michèle Delaunay le 18 mars 2013.

T’en souhaitant bonne réception,

Amitiés socialistes,

Ludovic Freygefond

Premier Secrétaire Fédéral

Conference sur la réforme de l'école

Mesdames, Messieurs,

Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint et ci-après un communiqué vous invitant demain à une conférence de presse sur la réforme de l'école en présence Mesdames, Messieurs,

Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint et ci-après un communiqué vous invitant demain à une conférence de presse sur la réforme de l'école en présence des parlementaires engagés sur le projet de loi : Martine FAURE, Sandrine DOUCET, Françoise CARTRON et Vincent FELTESSE.

Vous remerciant

Bien cordialement

Marie-Anne MALGOUYRES

Collaboratrice parlementaire de Vincent FELTESSE, 

Député de la Gironde, 

Président de la Communauté Urbaine de Bordeaux

93 rue du Palais Gallien

33 000 BORDEAUX

TÉL : 05 56 44 84 80

Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser.

Conférence de presse commune sur la réforme de l’école

Le Président François HOLLANDE a fait de l’école primaire une priorité et a souhaité mettre l’élève au cœur du système.

Le projet de loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école, présenté en Conseil des Ministres le 23 janvier dernier et le décret de modification des rythmes scolaires publié le 26 janvier traduisent les engagements du Gouvernement pour la construction de l’Ecole de demain.

Madame Martine FAURE, responsable du projet de loi pour le groupe SRC de l’Assemblée nationale, Sandrine DOUCET et Vincent FELTESSE, membres de la Commission des Affaires Culturelles et de l’Education de l’Assemblée nationale (et respectivement responsables des volets formation et numérique du projet de loi) et Françoise CARTRON, rapporteure sur le projet de loi au Sénat vous convient à une conférence de presse :

Vendredi 22 février à 16h45

au 54 Cours du Médoc

(Permanence parlementaire de Sandrine DOUCET)

Ils présenteront le projet de loi et l’ambition du texte qui ne peut se réduire à l’actualité sur la réforme des rythmes scolaires.des parlementaires engagés sur le projet de loi : Martine FAURE, Sandrine DOUCET, Françoise CARTRON et Vincent FELTESSE.

Vous remerciant

Bien cordialement

Marie-Anne MALGOUYRES

Collaboratrice parlementaire de Vincent FELTESSE, 

Député de la Gironde, 

Président de la Communauté Urbaine de Bordeaux

93 rue du Palais Gallien

33 000 BORDEAUX

TÉL : 05 56 44 84 80

Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser.

Conférence de presse commune sur la réforme de l’école

Le Président François HOLLANDE a fait de l’école primaire une priorité et a souhaité mettre l’élève au cœur du système.

Le projet de loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école, présenté en Conseil des Ministres le 23 janvier dernier et le décret de modification des rythmes scolaires publié le 26 janvier traduisent les engagements du Gouvernement pour la construction de l’Ecole de demain.

Madame Martine FAURE, responsable du projet de loi pour le groupe SRC de l’Assemblée nationale, Sandrine DOUCET et Vincent FELTESSE, membres de la Commission des Affaires Culturelles et de l’Education de l’Assemblée nationale (et respectivement responsables des volets formation et numérique du projet de loi) et Françoise CARTRON, rapporteure sur le projet de loi au Sénat vous convient à une conférence de presse :

Vendredi 22 février à 16h45

au 54 Cours du Médoc

(Permanence parlementaire de Sandrine DOUCET)

Ils présenteront le projet de loi et l’ambition du texte qui ne peut se réduire à l’actualité sur la réforme des rythmes scolaires.

Vision De Vincent Feltesse sur la métropole Bordelaise

Contenu de l'article paru ce matin sur sud-Ouest donnant la vision de Vincent Feltesse sur la métropole Bordelaise

"Osez Bordeaux"

"Osez Bordeaux"

Vincent Feltesse